logo de Midgard's Writers
Les débuts de Midgard’s Writers – Interview avec Jonathan Legrand, graphiste
23 octobre 2019
writeoncon
WriteOnCon : la conférence en ligne pour écrivains / the online kidlit conference
18 novembre 2019
4theWords

Note: you’ll find the English version below the French version.

Cette semaine, je vous parle enfin d’un jeu en ligne que je vous ai régulièrement montré en story sur Instagram : 4thewords. Il s’agit d’un jeu en ligne qui vous motive à écrire, que ce soit un roman, une nouvelle, un article de blog ou un devoir à rendre. J’en avais entendu parler il y a plusieurs années et pourtant je n’avais jamais pris le temps de le tester. Autant dire que je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt ! Dans cet article, je vous parlerai des différentes fonctionnalités, des avantages et inconvénients ainsi que du tarif, puisqu’il s’agit d’un jeu payant (mais très bon marché).

1)   Le principe du jeu

4thewords fonctionne véritablement comme un jeu, ce qui le rend assez addictif. Une fois que vous êtes inscrit, vous créez un personnage, puis vous vous lancez dans l’aventure en démarrant dans la première zone de la carte. Vous pouvez alors suivre la quête principale, mais aussi accepter des quêtes annexes qui vous permettront d’accumuler de la monnaie ainsi que des objets et de l’équipement. L’équipement est important, puisqu’il vous permet de battre un monstre en écrivant moins de mots que ce qui est affiché au départ, grâce à différents bonus.

 C’est d’ailleurs là le principe du jeu : vous devez combattre divers monstres qui correspondent à un certain nombre de mots à écrire en un temps plus ou moins long. Si vous atteignez ce nombre de mots avant la fin du décompte, vous avez battu le monstre et vous récoltez des objets. Parfois, les composants récoltés vous permettent de créer d’autres objets ou de l’équipement. Il se peut aussi que vous récoltiez des clés et des coffres qui renferment des trésors. En battant certains monstres, vous compléterez des quêtes et vous avancerez dans l’histoire, jusqu’à ce que vous puissiez changer de zone, et ainsi de suite.

Évidemment, la difficulté augmente au fur et à mesure. Plus vous avancez dans le jeu et plus vous devez écrire de mots pour tuer un monstre.

2)   Le système de bonus

Ce jeu inclut un système de bonus particulièrement utile qui vous récompense lorsque vous écrivez tous les jours. Au bout d’un certain nombre de jours, vous obtenez une récompense, et plus vous écrivez régulièrement, plus vous obtenez des récompenses intéressantes. Évidemment, le système fixe une limite pour vous inciter à écrire suffisamment. Il vous faudra écrire 444 mots pour valider un jour.

Ce système m’a vraiment aidée à écrire tous les jours, car je ne voulais pas « casser » mon bonus en manquant un jour. Il m’est même arrivé d’écrire en fin de soirée pour être sûre d’atteindre le minimum de mots requis pour la journée.

3)   Les statistiques

Je disposais de Writeometer sur mon ancien Smartphone, mais l’application n’était plus téléchargeable lorsque j’ai reçu mon nouveau et je n’avais donc plus rien pour enregistrer ma progression et me fixer une deadline. J’ai donc vraiment apprécié que 4thewords permette de se créer un projet avec une estimation du nombre de mots et la date à laquelle on espérait le terminer. Ensuite, le site calcule le nombre de mots que l’on doit écrire chaque jour pour atteindre l’objectif et il met cela à jour en fonction de votre avancée.

De plus, vous pouvez visualiser combien de temps vous avez passé sur un projet, mais aussi sur chaque section du projet. Vous pouvez aussi consulter d’autres statistiques : le nombre d’heures que vous avez passées chaque jour à écrire et le nombre de mots écrits chaque jour. Il y également des statistiques plus ludiques comme le nombre de monstres tués, le nombre de monstres découverts ou le monstre que vous combattez le plus.

4)   Les avantages de 4thewords

Je trouve que le plus gros avantage de 4thewords est le fait qu’il vous motive à écrire régulièrement, mais aussi qu’il vous rend plus productif pendant votre session d’écriture. En effet, j’ai pu constater que je ne passais plus de temps à corriger ce que j’avais déjà écrit, que j’écrivais plus vite car j’avais la pression du temps, mais aussi que j’avais tendance à décider de combattre un monstre supplémentaire et ainsi de suite, parce que le jeu est assez addictif. Qui a envie de perdre son combat contre un monstre ? Et après tout, pourquoi ne pas en combattre un de plus ?

4thewords permet également d’organiser votre manuscrit par chapitres et par scènes, ce que j’ai trouvé très pratique. En plus, on voit d’un seul coup d’œil combien de mots contient chaque chapitre.

Pour ceux qui ont du mal à se rappeler de faire une copie de leur manuscrit, vous aurez maintenant une copie directement consultable en ligne que vous pourrez configurer en mode privé pour que personne d’autre que vous n’y ait accès. À ce propos, je ne suis pas avocate et je ne peux pas certifier qu’on ne risque rien en écrivant sur ce site, mais 4thewords indique clairement que l’auteur reste détenteur des droits, sans quoi je n’aurais pas commencé à écrire mon dernier manuscrit sur ce site. À la fin de chaque session d’écriture, étant donné que je n’ai pas entièrement confiance, je copie mon texte dans Scrivener. J’ai donc une copie sur mon ordinateur et une autre en ligne. Je trouve que c’est un gros avantage par rapport à des jeux comme Write or Die où vous devez tout de suite copier votre texte sur votre ordinateur.

5)   Les inconvénients et défauts de 4thewords

Je vois assez peu d’inconvénients à utiliser 4thewords, mais voici quelques petits défauts que j’ai pu constater. D’une part, il vous faudra une connexion à Internet fiable, ce qui peut poser problème dans certains endroits. J’ai pu tester le jeu dans un endroit où la connexion passait très mal et le nombre de mots restant pour combattre mon monstre ne descendait pas normalement, car le système n’arrivait pas à compter tous les mots. Mais je n’ai jamais perdu de texte, puisqu’il est enregistré au fur et à mesure qu’on écrit.

J’ai aussi pu constater d’autres bugs au niveau du nombre de mots qui m’ont un peu dérangée car ils faisaient monter le « compte » journalier et donc cela vous permet de tricher. Si en combattant un monstre, vous décidez d’entamer un nouveau chapitre mais que vous souhaitez par la suite créer une nouvelle section et copier le texte dans cette section, j’ai l’impression que le nombre de mots retirés du chapitre précédent n’est pas décompté. De plus, cela ajoute autant de mots à votre compte journalier alors que vous avez simplement déplacé une section. C’est un peu dommage, car j’étais moins motivée à atteindre le nombre de mots requis sans compter les mots que je venais de copier, puisque mon quota journalier se validait sans cela. En fait, vous pouvez changer cela grâce à une option cachée dans votre compte, mais il faut vraiment fouiller pour la trouver.

De plus, plus vous avancez dans le jeu et plus la quête principale vous demande de battre des monstres avec un nombre de mots élevé. Si vous n’avez pas assez de temps pour faire de longues sessions d’écriture, vous risquez donc de stagner, mais cela ne vous empêchera pas de combattre d’autres monstres librement.

À part cela, je ne vois pas vraiment d’inconvénients ou de défauts.

6)   Les tarifs

4thewords n’est pas un jeu gratuit, mais vous bénéficiez d’un mois gratuit lorsque vous vous inscrivez pour déterminer s’il peut vous être utile. Ensuite, le tarif est vraiment bon marché. Cela vous reviendra 4 dollars par mois (je paye au final 3,75 € avec Paypal) et ce n’est même pas un abonnement. Vous payez simplement à chaque fois que vous en avez besoin, donc pas de mauvaise surprise et de paiement renouvelé alors que vous n’en aviez plus besoin. Comme vous n’écrivez pas votre premier brouillon pendant un an entier, vous n’aurez donc besoin de payer que quelques mois, selon la vitesse à laquelle vous écrivez (une autre bonne motivation pour écrire rapidement).

En fait, avec ce montant, vous payez un certain nombre de cristaux et non pas un mois de jeu. Vous pouvez ensuite convertir ces cristaux en mois de jeu ou vous en servir pour acheter des bonus dans le jeu. Vous pouvez aussi acheter plus de cristaux à la fois afin d’obtenir un tarif mensuel un peu plus intéressant.

Étant donné que le jeu m’a vraiment motivée à avancer, je ne regrette pas du tout l’argent que j’ai investi, surtout pour une somme aussi dérisoire.

Conclusion

Si vous avez besoin de motivation pour vous aider à avancer dans l’écriture de votre manuscrit, je ne peux donc que vous recommander de tester 4thewords. Grâce à ce jeu, j’ai écrit plus vite que d’habitude tout en m’amusant, ce qui m’a permis de « traverser » plus facilement les passages les plus pénibles à écrire dans mon manuscrit. Il peut aussi vous aider à lutter contre le blocage de l’écrivain.

Si vous avez envie de vous lancer, n’hésitez pas à utiliser ce code pour bénéficier d’un peu de temps de jeu gratuit : LZJKN50219

Il ne s’agit pas du tout d’un partenariat. Vous trouverez également un code sur votre propre compte que vous pourrez partager avec votre entourage !

Ce jeu vous tente ? Vous en aviez entendu parler ?

Vous trouverez d’autres méthodes pour écrire régulièrement dans l’article Neuf techniques pour écrire régulièrement.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à vous abonner à la Newsletter pour être informés des prochains articles de blog et du lancement de nouveaux ateliers. Je vous propose des ateliers d’écriture créative en ligne pour ados et pour adultes, de bonnes manières de vous motiver à écrire. En ce moment, vous pouvez bénéficier de 35 € de réduction sur l’atelier d’écriture créative Heimdall sous forme de jeu en ligne pour ados. Les inscriptions pour l’atelier d’écriture créative Bifrost, module Littérature Jeunes adultes, ouvriront au mois de novembre.

***

English version

This week, I finally write about an online game I’ve shown quite often in my Instagram stories: 4thewords. 4thewords motivates you to write whether you want to write a novel, a short story, a blog post or a school assignment. I’d heard about this game years ago but had never tried it. I can tell you I wish I’d done that a lot sooner. In this blog post, you’ll discover the functionalities of 4thewords, its pros and cons as well as its pricing, since it’s not free (but don’t worry, it’s very cheap).

1)   How the game works

4thewords works like a game, which makes it quite addictive. Once you’ve signed up, you can create an avatar, and then you go on an adventure which starts in the first area of the map. You can complete the main quests, but also secondary quests. When you complete a quest, you earn coins and you get items and wearable items. Your wearable items are important because they enable you to fight against a monster and write less words than you were supposed to, thanks to different bonuses.

That’s how you play the game: you fight against monsters by typing a certain number of words in a limited time. If you reach this number of words before time runs out, you kill the monster and you get items. Sometimes, you can craft other items or even wearable items with the items you looted. You might also find keys and chests containing treasures. When you kill certain monsters, you complete quests and the story progresses until you can go to another area on the map, and so on.

Obviously, the game gets harder and harder, and you have to write more and more words to kill monsters.

1)   The bonus system

The game includes a very useful bonus system which rewards you if you write every day. After a certain number of days, you get rewards, and the more you write, the more interesting the rewards become. Of course, there’s a limit to motivate you to write enough words each day. You’ll have to write 444 words to “validate” one day.

This system helped me a lot because I didn’t want to miss a day and lose my bonus. I even wrote in the evening or at night to reach the minimum word count before the end of the day.

3)   Statistics

I’d installed Writeometer on my old Smartphone, but this app wasn’t available anymore when I got my new one and I couldn’t find any other app to record my daily word count and set a deadline. I was glad when I noticed 4thewords enabled me to create a project with an estimated word count and a deadline. The website estimates the number of words you’ll have to write each day in order to reach your goal, and this number is updated as you write.

Besides, you can see how long you’ve been working on a project, and you can easily visualize each section of the project. You can also find the time you’ve spent working on your project each day and the number of words you’ve written. Plus, there are some fun statistics like the number of monsters you killed, the number of monsters you discovered or the type of monster you’ve killed the most.

4)   The pros of 4thewords

In my opinion, the biggest pro of 4thewords is that it motivates you to write regularly, but also that you become more productive during your writing sessions. I’ve noticed that I didn’t spend time revising what I’d already written anymore, that I wrote faster because of the time limit, but also that I tended to kill another monster and then another monster, and so on, because the game is quite addictive. Who wants to lose the fight against a monster, really? And after all, why wouldn’t I kill another one?

4thewords also enables you to organize your manuscript chapter by chapter and scene by scene. I found this feature very useful. Moreover, you can see at a glance how long each chapter is.

For those who never remember to save another copy of their manuscript, you’ll now have an online copy that you can set to private so that no one else can access it. By the way, I’m not a lawyer and I can’t certify that there are no risks when you write your manuscript on this website, but 4thewords states very clearly that you’ll still own the rights of your manuscript. I wouldn’t have written my book on this website otherwise.

At the end of each writing session, to make sure I won’t lose what I’ve just written, I make a copy of my text in Scrivener so that I have a copy on my computer and another copy online. I think it’s a big pro compared to other games like Write or Die that don’t allow you to save what you wrote online so that you have to copy the text at once or risk losing it.

5)   The cons of 4thewords

There aren’t many cons, but here are some cons I noticed. First, you’ll need a reliable Internet connection, which can be a problem depending on where you are. I was able to use the game in a place where the Internet connection was terrible and the number of words remaining while I was fighting against a monster wasn’t decreasing as it should, because the website couldn’t count the number of words I was writing. But I didn’t lose the text I wrote because the system still managed to save it as I wrote.

I also noticed other bugs regarding the word count that bothered me a little, because the daily word count was increasing when it shouldn’t, so I felt like I was cheating. If you decide to start writing a new chapter when you’re fighting against a monster, but then you want to create a new section, and copy and paste the new chapter in this section, the word count in the previous chapter won’t be updated according to that and your daily word count will increase even though you haven’t written new words, only moved those words from one section to another. I didn’t like that because I wasn’t as motivated to reach the required word count without including the words I’d just copied. Actually, you can change that on your account thanks to a very-well-hidden setting, but you’ll have to really look to find it.

Plus, when you progress in the game, the main quests become harder and you have to fight against monsters with bigger word counts. If you don’t have enough time for long writing sessions, you’ll stagnate. But you’ll still be able to fight against any other monster you wish.

Apart from that, I didn’t notice any other cons.

6)   Pricing

4thewords is not a free game, but you’ll be able to try 30 days for free when you sign up, so you’ll be able to decide if the game is helpful. Then the pricing is very affordable. You’ll pay 4 US dollars for a month (or 3,75 euros with Paypal, I think) and it’s not even a subscription. You only pay when you want to use the game, so you won’t get a nasty surprise when you realize you’ve forgotten to cancel your subscription. As you probably won’t need a full year to write your first draft, you’ll only have to pay for a few months, depending on how fast you write (which will also motivate you to write faster).

Actually, with this amount, you don’t purchase subscription time but crystals. Once you have those crystals, you can convert them into subscription time or you can use them to buy bonuses in the game. You can also decide to purchase more crystals so that the monthly fee gets more affordable.

Since the game motivated me to write, I don’t regret my investment. Plus, that’s very cheap.

If you need motivation to write your manuscript, I highly recommend trying 4thewords. Thanks to this online game, I wrote faster while having fun, which helped me write scenes that were particularly difficult. It can also help you break through writer’s block.

If you want to try it, don’t hesitate to use this code to get some free subscription time:  LZJKN50219

Note that this is not a partnership. You’ll also find a similar referral code on your account and you’ll be able to share it with your friends.

Would you like to try this game? Had you heard of 4thewords?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.