jeux d'écriture créative
Trois jeux d’écriture créative qui ne nécessitent pas d’investissement
21 février 2019
Voyage littéraire à Londres
21 mars 2019
Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

Je vous propose cette semaine un article un peu différent, puisque nous ne parlerons ni de techniques d’écriture ni de recommandations de lecture, mais de voyage ! Le 8 mars dernier, nous avons visité pour la première fois Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter près de Londres. Dans cet article, je vous raconte tout sur cette visite magique !

Remarque : cet article est beaucoup plus long que d’habitude, mais il contient des infos pratiques pour préparer votre visite si vous voulez vous aussi aller visiter Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter. Bonne lecture !

Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

1) Comment se rendre à Warner Bros. Studio Tour ?

Si vous avez prévu de visiter Londres et que vous ne disposez pas d’une voiture pour vous rendre à Warner Bros. Studio Tour, vous pouvez soit prendre le bus soit prendre le train puis une navette. Cependant, le trajet en bus « Harry Potter » prend deux heures et coûte beaucoup plus cher que le trajet en train ! Si vous voulez faire de belles économies, vous pouvez prendre le train par vos propres moyens à la gare London Euston (facilement accessible en transports en commun) en utilisant votre Oyster Card (carte de transports londoniens) et descendre à l’arrêt Watford Junction. Il y a des trains très régulièrement et le trajet dure entre 15 et 25 minutes environ. Attention cependant de bien vérifier la durée du trajet, car certains trajets peuvent durer beaucoup plus longtemps.

À la gare London Euston, nous avons été surpris par l’annonce très tardive du quai. Nous avions à peine plus de cinq minutes pour l’atteindre et monter dans le train avant le départ et il y avait tellement de monde que nous avons eu peur de le rater, mais nous nous sommes finalement installés dans les temps.

Ensuite, à la sortie de la petite gare de Watford Junction, vous ne pouvez pas manquer la navette qui vous conduit devant l’entrée de Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter. Les bus sont couverts de décors des films ! Le trajet dure environ 15 minutes et coûte 2,50 £ aller/retour. Si vous avez raté un bus, une nouvelle navette arrivera très rapidement.

Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

2) La visite de Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

Nous en arrivons maintenant à la partie la plus importante : la visite de Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter. À notre arrivée, nous avons retiré nos billets au guichet car nous avions décidé de ne pas nous les faire envoyer par la poste pour éviter qu’ils se perdent et pour faire des économies. À ce propos, pensez bien à réserver vos places à l’avance sur Internet et si vous voulez prendre le train, ne cliquez pas sur le premier lien sur Google qui vous propose le trajet en bus + l’entrée !

Nous avons d’abord récupéré nos audioguides avant de nous retrouver dans la cafétéria (où nous aurions sans doute dû nous arrêter avant d’aller faire la queue pour entrer dans les studios, vous verrez plus loin dans cet article pourquoi).

Remarque : dans les prochains paragraphes, je vais « spoiler » certains passages de la visite. Si vous voulez garder la surprise, passez directement à la suite de l’article (le point sur l’audioguide) !

On ne peut pas commencer la visite quand on le souhaite puisque celle-ci commence par des vidéos (dont une salle de cinéma) et on entre donc dans les studios par groupes. Cela présente l’avantage de ne pas se retrouver tous en même temps au même endroit et de pouvoir mieux apprécier les décors. Dans cette salle de cinéma, j’ai été très surprise par la façon d’entrer dans la Grande salle ! Je n’en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler.

J’ai vraiment apprécié de pouvoir visiter la Grande salle avec les costumes des acteurs. Il ne manquait que le plafond !

De cette salle, on entre dans une pièce beaucoup plus vaste (où nous avons passé la majeure partie de la visite). Nous avons pu y voir des costumes, les portraits et un morceau des escaliers de Poudlard, la Grosse dame, les dortoirs de la tour des Gryffondor ainsi que la salle commune, le bureau de Dumbledore, la hutte de Hagrid, une pièce de la maison des Weasley, le bureau d’Ombrage au Ministère de la magie ainsi que certaines parties des décors du Ministère de la magie, la table autour de laquelle se réunissent les Mangemorts dans le manoir des Malfoy, etc. On a pu également y voir les balais, les horcruxes, le retourneur de temps… J’ai particulièrement adoré la salle de potions ! Et je pense que j’oublie encore bien des choses. C’était tellement vaste que je ne suis pas certaine d’avoir tout vu ! J’ai été absolument émerveillée par ces décors.

Il était également possible de monter sur un balai et d’être inséré dans des décors du film, mais la vidéo était payante, donc nous ne l’avons pas fait.

De cette pièce, nous sommes entrés dans la forêt interdite où nous avons appris comment avaient été fabriqués les arbres et où nous avons pu admirer Aragog. Pour ceux qui auraient peur des araignées, il est possible de prendre un raccourci à droite afin d’éviter cette partie.

Nous sommes passés par une première boutique, puis nous sommes arrivés sur la voie 9 ¾ ! Nous avons même pu entrer dans un wagon du Poudlard Express.

Après quelques vitrines contenant des journaux et livres que l’on peut voir dans les films, nous sommes enfin arrivés à la cafétéria. À ce stade, nous avions déjà traversé la majeure partie des studios. Nous étions entrés dans le parc un peu après 13 h et il était presque 17 h quand nous avons enfin fait une pause. Nous avons donc fait notre pause repas un peu tard !

De la cafétéria, on pouvait déjà voir la cour dans laquelle étaient exposés le Magicobus, la maison des Dursley, le pont de Poudlard, la maison des Potter, la moto de Hagrid, la Ford Anglia et les pièces du jeu d’échec. Après notre pause, nous avons pu passer devant le placard sous l’escalier dans la maison des Dursley (où tout le monde se prenait en photo) avant de faire une deuxième séance photo dans la Ford Anglia. J’ai beaucoup apprécié de pouvoir entrer dans la maison des Dursley et j’ai trouvé le pont magnifique.

Nous sommes ensuite passés dans une pièce dans laquelle étaient exposées des créatures, puis nous avons pu traverser le Chemin de traverse. À un mois près, nous aurions pu aussi visiter Gringotts, mais cette partie n’était pas encore accessible. J’ai trouvé les devantures des magasins vraiment magnifiques et j’aurais vraiment aimé pouvoir y entrer.

Nous avons ensuite découvert quelques costumes et plans des décors. Une employée nous a raconté quelques anecdotes que nous n’aurions pas trouvées dans l’audioguide. Les employés du parc avaient de très nombreuses anecdotes à raconter et j’ai vraiment adoré écouter des passionnés d’Harry Potter !

La visite s’est terminée avec la maquette de Poudlard. Je n’aurais jamais imaginé qu’elle serait aussi grande. Nous avons pu en faire le tour et apprécier tous les petits détails. C’est vraiment à voir.

Après avoir traversé la boutique d’Olivander, nous sommes sortis des « studios » pour entrer dans la boutique.

Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

3) L’audioguide Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

Nous avions décidé de prendre des audioguides en même temps que nous commandions nos places et nous n’avons pas regretté ce choix. Nous les avions pris en anglais, mais ils étaient disponibles dans de nombreuses langues, dont le français. Ils apportaient beaucoup d’informations supplémentaires. Ces audioguides étaient en fait des « Smartphones » avec lesquels on pouvait écouter les commentaires, mais aussi visionner des mini documentaires et regarder des photos. Il y avait tant à écouter et à voir que j’ai finalement retenu assez peu d’informations et je pense qu’il faut y revenir plusieurs fois pour tout retenir.

C’est un coût supplémentaire, mais je vous le recommande vraiment… et d’autant plus si vous ne maîtrisez pas bien l’anglais ! Cela m’amène à aborder un petit problème : les vidéos (dans les studios) et affiches ne sont pas traduites et les membres du staff ne semblaient pas parler d’autre langue que l’anglais. Si vous ne maîtrisez pas bien l’anglais, vous profiterez donc des décors, mais vous n’apprendrez pas grand-chose, donc mieux vaut prendre un audioguide. Je trouve un peu dommage qu’il n’y ait aucune traduction étant donné le nombre de visiteurs étrangers.


Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

4) Pause repas et Bièraubeurre à Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

Comme je l’ai mentionné un peu plus haut dans cet article, nous avons fait notre pause repas à presque 17 h ! En arrivant un peu avant 13 h, nous étions persuadés de pouvoir nous installer pour manger une ou deux heures plus tard et nous avions donc décidé de ne pas manger dans la première cafétéria. Nous aurions pu marcher jusqu’à la cafétéria à l’intérieur des studios et revenir en arrière pour continuer la visite, mais la distance était quand même assez grande. Pensez donc à manger avant si vous visitez les studios l’après-midi.

Concernant le choix des repas, si vous êtes végétarien ou végétalien, vous trouverez aussi votre bonheur.

Nous avons décidé de goûter une Bièraubeurre et nous avons été un peu déçus. Je n’aime pas particulièrement ce qui est très sucré et cette boisson ressemblait un peu trop à un bonbon même si on sentait aussi le caramel. La boisson est couverte d’une couche de chantilly. Nous avons quand même apprécié de tester, mais je n’aurais pas pu la boire entière.

Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

5) Les boutiques à Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

Comme je l’avais vu dans des commentaires sur Internet, les articles des boutiques sont vraiment hors de prix. Une simple carte du maraudeur était affichée à 30 £ pour un morceau de papier. Je voulais m’acheter une robe de sorcier, mais à environ 75 £ si ma mémoire est bonne, j’ai trouvé le prix prohibitif. De plus, le choix n’était pas énorme. Je m’attendais par exemple à trouver les cravates aux couleurs des différentes maisons, mais elles n’étaient pas disponibles. Finalement, je me suis acheté un seul t-shirt. Certes, les articles sont de bien meilleure qualité, mais si vous voulez ramener des souvenirs à petit prix, je vous conseille la boutique Primark à Londres (même si elle ne m’a pas entièrement conquise). J’en parlerai dans le prochain article.

Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

6) La durée de la visite à Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

Le site Web indiquait une durée de 3 h 30 environ pour la visite et nous avions donc choisi de la débuter à 13 h. En consultant le plan, je n’aurais jamais cru que les studios étaient aussi grands. Bien que j’aie pris beaucoup de photos, j’ai quand même eu l’impression d’avancer à un bon rythme. Nous nous sommes arrêtés pour écouter des membres du staff raconter quelques anecdotes sur le tournage, nous avons suivi la visite avec les audioguides et notre pause à la cafétéria a duré très peu de temps. Je n’ai pas eu l’impression de prendre suffisamment le temps de tout bien regarder et écouter pour retenir un maximum d’informations. Et pourtant, nous sommes sortis de la boutique à 18 h 45 (étant donné les prix, notre arrêt shopping n’a pas été bien long). Nous avons donc largement dépassé la durée indiquée !

Si vous voulez prendre votre temps, je vous conseille donc de choisir un début de visite le matin ou le midi afin de profiter au maximum de votre journée. Vérifiez bien également à quelle heure les studios ferment quand vous choisissez votre horaire de visite.

Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter

Conclusion

J’ai vraiment adoré cette visite de Warner Bros. Studio Tour The Making of Harry Potter et je serais prête à y retourner pour en apprendre davantage sur les films étant donné que je n’ai pas eu bien le temps d’écouter tous les commentaires de l’audioguide car j’étais distraite par les décors splendides. Je n’aurais jamais cru qu’autant de décors et de créatures avaient été fabriqués pour le tournage et j’ai été surprise de voir que certains éléments n’avaient pas été créés avec des effets spéciaux. De plus, j’ai été bluffée par le souci du détail pour des éléments qui ne sont visibles que quelques secondes (comme le costume de Dumbledore lorsqu’un sort le fait apparaître sous forme de fantôme dans la maison de Sirius dans Harry Potter 7 – partie 1) ou qui sont trop petits pour être remarqués.

J’ai beaucoup de mal à nommer mon décor préféré, mais j’ai particulièrement aimé le bureau de Dumbledore et la salle des potions. En y réfléchissant, j’aurais beaucoup aimé en savoir plus sur la musique des films, car ce sujet n’était pas abordé. Si vous êtes fans d’Harry Potter, je vous recommande cette visite et si vous ne l’êtes pas, vous serez tout de même séduits par les décors !

Dans le prochain article, je vous en dirai un peu plus sur notre voyage « littéraire » à Londres (visite de la boutique Harry Potter de Primark, passage à la librairie, visite du Shakespeare’s Globe).

Et vous, avez-vous déjà visité les studios ou avez-vous envie d’y aller ?

Pour être informé des prochains articles mis en ligne, n’hésitez pas à vous abonner à la Newsletter mensuelle en cliquant sur l’icône orange en bas à droite de votre écran. Vous pourrez ainsi tester gratuitement la plateforme de nos ateliers d’écriture créative en ligne et vous recevrez dix exercices d’écriture créative pour booster votre créativité et progresser !

4 Comments

  1. Hello, merci pour ce bel article :).
    Ça m’a vraiment donné envie de visiter les Studios qui ont l’air d’être somptueux 🙂
    J’aurai été curieuse de voir plus de photos des décors ^^.

  2. Luna Loca dit :

    Merci beaucoup pour cet article très complet avec tous ces conseils qui vont me permettre de bien organiser ma visite des studios.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *